Visas

ATTENTION - Depuis le 1er avril 2012, les rendez-vous pour les visas sont pris UNIQUEMENT par internet.

Pour utiliser au mieux cette procédure, il est recommandé de disposer de la configuration suivante :

- Internet Explorer (Windows), version 6.0 et supérieures avec le service pack 2 ou Firefox, version 1.0 et supérieures ou Mozilla, version 1.7.8 et supérieures - vous devez également disposer de la version 5 ou supérieures d’Adobe Acrobat Reader pour pouvoir imprimer le récépissé de votre prise de rendez-vous. A défaut, vous pouvez installer le logiciel à partir du site d’Adobe

- il est indispensable enfin d’autoriser l’ouverture des pop-up (paramètre de votre navigateur).

- Cliquez ici pour prendre rendez-vous : https://pastel.diplomatie.gouv.fr/rdvinternet/html/frameset/frameset.html?lcid=1&sgid=64&suid=1


L’obligation d’obtention d’un visa pour les ressortissants brésiliens désirant se rendre en France pour des séjours touristiques a été supprimée.

Cette mesure s’applique exclusivement aux séjours d’une durée inférieure à 3 mois en France métropolitaine, pour les Collectivités et Territoires d’Outre Mer : Saint Martin, Saint Barthélémy, Saint Pierre et Miquelon, Nouvelle Calédonie, Wallis et Futuna, Mayotte et Polynésie Française ainsi que pour les Départements et Régions d’Outre Mer : Guadeloupe, Martinique et Réunion.

En revanche, le visa est obligatoire pour l’entrée en Guyane française (sauf pour les passeports diplomatiques et des services brésiliens)

Compte-tenu des délais de délivrance des visas de long séjour (consultation de l’ordre de 3 semaines à deux mois), les futurs demandeurs sont invités à anticiper le dépôt de leur dossier de demande de visa.

CNPJ de l’ambassade : 04.071.102/0001-59.


- Séjour supérieur à trois mois

- Visas Schengen et pour les départements et territoires d´Outre-mer (vérifier l’obligation de visa selon la nationalité)

- Etudiant Boursier Programme "Sciences sans Frontières"

- Visa étudiant

- Scientifiques et professeurs de l’enseignement supérieur

- Visa visiteur

- "Au pair"

- Visa d´adoption

- Visa pour conjoint de français

- Visa de court séjour ou établissement pour membre de la famille d’un ressortissant de l’Union Européenne

- Tarifs en vigueur

- Formulaires de visas

- Normes des photos de visas


Important

" Tous les Etrangers, soumis ou non à visa de court séjour, qui souhaitent entrer en France doivent obligatoirement être munis d’une assurance médicale et de rapatriement d’un montant minimum de 30 000 euros et couvrant tout le territoire Schengen (France, Allemagne, Grèce, Espagne, Italie, Autriche, Portugal, Finlande, Suède, Norvège, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Islande et Luxembourg)...

Tous les Etrangers, soumis ou non à visa de court séjour, qui souhaitent entrer en France pour une visite privée, familiale ou touristique doivent être en possession d’une réservation d’hôtel ou d’une attestation d’accueil.

L’attestation d’accueil est demandée à la mairie de son domicile par la personne qui héberge l’étranger. L’original de cette attestation devra être signé par le Maire qui l’a délivré et visé par le service des visas du Consulat Général pour ceux qui ont besoin de visa.

Sont dispensés de présenter une attestation d’accueil :

- les étrangers qui souhaitent effectuer en France un séjour à caractère humanitaire ou culturel ;

- les étrangers qui se rendent en France dans le cadre d’une urgence médicale ;

- les étrangers qui se rendent en France pour assister aux obsèques d’un proche ;

- les familles de français (conjoint, enfants) ;

- les familles des ressortissants de la Communauté Européenne."


Au titre de la nouvelle loi du 24 juillet 2006 relative à l’Immigration et à l’Intégration, des catégories de demandeurs qui bénéficiaient jusqu’alors du visa de court séjour se voient désormais soumises au visa de long séjour.

Sont notamment concernées les catégories suivantes :

- CONJOINTS DE FRANÇAIS
- CONJOINTS DE SCIENTIFIQUES
- ENFANTS ETRANGERS DE FRANÇAIS DE MOINS DE 21 ANS OU A LA CHARGE DE LEURS PARENTS
- ASCENDANTS A CHARGE D’UN RESSORTISSANT FRANÇAIS OU DE SON
CONJOINT

publié le 11/04/2014

haut de la page